Sélectionner une page

Je les reconnais les signes maintenant ! Et en plus, je les reconnais avant que ce ne soit trop tard ! Tant mieux !
Les signes qui m’amènent au surmenage…

Il y a 8 jours…
​Dimanche soir, alors que je danse en soirée, je sens brusquement de la lassitude… puis de la flemme ! Je pense aux 3 rdv du lendemain et à ma semaine chargée à venir ; je me sens découragée, alourdie voire agacée. Pourtant, la semaine s’annonce bien, les RDV sont prometteurs et enrichissants.
Cependant, assise sur ma chaise, mon regard perdu entre les danseurs et le DJ qui s’expriment, j’ai la sensation qu’on m’en demande trop. C’est ultra contraignant tout à coup !
​​
Je comprends tout de suite : j’ai besoin d’une pause.​
Ni une, ni deux, j’annule et reporte tous mes rdv de la semaine, ne conservant dans mon emploi du temps que l’essentiel et l’indispensable.
J’allège. Il le faut. J’en ai besoin.

Faut dire que ce début d’année, je n’ai pas chômé !
​ Depuis janvier, j’ai lancé 3 programmes, organisé 2 évènements, suis intervenue sur un parcours de 5 jours de coaching sans compter les réunions en amont et en aval, puis une autre intervention en coaching de groupe lors d’un stage ; j’ai déménagé, organisé des réunions avec mon mastermind Les Inspirantes, participé à un autre mastermind, pratiqué des soins Reiki, j’ai networké, suivi une formation sur l’Ikigaï, j’ai lancé les Goûter & Réflexions, fait des coachings individuels, assisté une équipe en tant que formatrice, partagé des textes et des lives sur Facebook et Insta etc…
Avant dimanche dernier, je ne m’étais pas rendue compte​​​​​ de tout ce que j’avais accompli.
Je suis contente et fière.

Ceci dit,​ je me suis laissée à moi-même trop peu d’espace. Tant et si bien que ce dimanche, j’ai l’impression de n’avoir donné que des coups d’épée dans l’eau, de ne pas avoir reçu à hauteur de ce que j’avais donné.
C’est faux ! C’est simplement une impression.
Et quand ça ne va pas, c’est souvent plus simple de se positionner en victime-héros. “Après tout ce que je fais, c’est tout ce que je reçois​ !?”​​​​

Alors très vite, je me suis repositionnée et reconnectée à la reconnaissance, à la gratitude.
​Bien évidemment que je reçois ! Je reçois de partout et tout le temps !
Le problème n’est pas là.
Le problème c’est d’identifier à quel moment mon focus a changé. À quel moment j’ai glissé.
À quel moment je suis passée de “suivre uniquement la joie”, à “la volonté d’obtenir des résultats le plus vite possible”.

Car pour être honnête avec vous, la situation financière n’est pas encore stable.
​Bon, en même temps, cela fait 2 ans en tant qu’indépendante. Donc ça se construit. Certains vont peut-être plus vite que moi, d’autres pas ! Cela m’est égal. Je ne me compare pas.
​Mon objectif et l’engagement que je me fais est de suivre la joie.
Les résultats suivent d’eux-mêmes. C’est ma croyance !

D’ailleurs, je viens de vivre 2 premières années très riches d’expériences ; avec un CA sur la première année qui égale presque ce que je gagnais en tant qu’intermittente. Pas mal non !

Bref !
Parfois, si je ne fais pas gaffe, je retombe vite dans mes travers ! Faire faire faire ! Et encore faire !
Mais faire toujours plus, ne fais pas forcément gagner plus et plus régulièrement. Pour cela, ce qui est important, c’est de poser les actions justes.

Les actions justes étant pour moi celles motivées et guidées par la joie. Des actions inspirées.

Alors dimanche soir, je me suis écoutée et j’ai allégé mon planning.
J’ai même décalé le prochain Christine and Friends à une semaine de la date prévue.​

Et j’ai passé une semaine au top qui m’a reconnectée à des choses essentielles et à la joie.
J’ai accordé plus de temps à la méditation, et au mouvement. J’ai avancé sur un sujet profond lié à ma connaissance de moi (je vous en parlerai peut-être prochainement).
Un projet que j’avais visualisé pour au plus tôt juin 2019 s’est mis en place en 2 jours et va se réaliser après-demain. Je n’ai rien cherché, c’est venu à moi tout seul !
Connectée à la joie, l’Univers peut aller très vite finalement !

Et après quasiment deux ans d’absence, j’ai re participé à un battle. Et je suis allée jusqu’au 1/4 de final dans deux catégories (house et hip hop) même en étant un peu rouillée !

Du coup, j’entame cette nouvelle semaine pleine d’énergie. Avec plein d’envies et de joie.
Je vais reprendre les battles je pense. De toute façon, mon objectif de 2019 était de réintégrer plus de danse dans mon activité professionnelle. Donc je suis sur le bon chemin !

Avec cette semaine de recentrage et ​ le Goûter & Réflexions d’aujourd’hui (qui était top by the way), j’ai vraiment connecté à mon envie de multiplier les formats de ce genre : travail individuel et en groupe autour de discussion et d’accompagnement.
Je pense que ce sera le thème du prochain focus. Je vous en parlerai très bientôt.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​
Et surtout que j’en proposerai plus en présentiel.

Finalement, une semaine, qui n’était une semaine de vacances pourtant, a suffi à me reconnecter à l’essentiel et à la joie.
Parce que j’ai remis mon focus au bon endroit, sur ce qui compte pour moi : être alignée à ma joie et à l’envie.​​​​
Sans oublier que c’est moi qui passe en premier pour ensuite avoir l’énergie de diffuser…
C’est d’ailleurs le thème du focus en cours qui vient de démarrer et nous apporte à tous (participants et moi-même) déjà beaucoup d’énergie !

Et vous ?
Quel est votre niveau d’énergie en ce moment ?
Qu’est-ce qui motive vos choix et actions ?
Que pouvez-vous alléger pour vous reconnecter à l’essentiel ?

Une fois alignés, ça roule tout seul !

Christine