Sélectionner une page

Début du programme

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Faire des choix, trouver sa place, se sentir libre, trouver sa singularité, se positionner, croire que c’est possible, croire en ses rêves, être heureux.se, rayonner, se sentir bien dans ses baskets, être aligné.e, s’autoriser à vivre sa « best life », accepter ce qui est en sortant du regard positif ou négatif sur ce qui est ; accepter ses émotions et les libérer, accepter que parfois ça fait c**** ou ça fait mal, le vivre pleinement, sans pour autant s’accrocher à la souffrance ; changer de direction en se fichant de ce que les autres diront, se dire qu’on a le droit de changer d’avis, se dire qu’on le mérite, apprendre à recevoir, arrêter de se poser mille et une questions sur le pourquoi, le comment, vivre tout simplement…

Suivre la joie !

Suivre la joie !
Cette simple décision a réellement changé ma vie et la perception que j’en avais. Mais cela n’a pas été simple à mettre en place et ce n’est pas si simple à maintenir.
Je me souviens du jour où j’ai pris cette décision : « Puisque je ne sais pas de quoi sera fait demain et que je n’ai aucun moyen de le savoir avec certitude, autant que j’arrête de me prendre la tête, autant que je suive la joie, que j’écoute mes tripes, mon instinct, mon intuition. »
C’était en mars 2017, lorsque j’ai lancé mon activité en ligne. Et depuis je ne cesse de muscler cette pratique.

Pour en arriver là, j’ai dû apprendre la confiance. En moi et en la vie. J’ai dû apprendre l’écoute de soi pour reconnaître la joie quand je la rencontre. J’ai dû apprendre à prendre soin de moi, de mon corps, de ma tête, de mon âme, de mon coeur. 

J’ai dû apprendre à m’exprimer pour savoir dire non quand ce n’est pas joyeux et pour m’autoriser à dire qui je suis, sans flitre.
J’ai dû apprendre à arrêter de me contenter de ce qui ne me convient pas vraiment, j’ai dû apprendre à reconnaître la joie, à l’autoriser ainsi qu’à autoriser les autres émotions et ressentis… sans pour autant m’y attacher.
J’ai dû apprendre à y croire même si je ne connais pas le « comment ça arrivera ».

Le jour où j’ai pris cette décision, tout s’est accéléré. J’ai vécu de nouvelles expériences, j’ai vécu plus intensément, je me suis autorisée à rêver plus grand, j’ai aussi laissé entrer plus grand dans ma vie, beaucoup de choses se sont ajustées : certaines relations se sont arrêtées, d’autres se sont considérablement améliorées, de nouvelles personnes font partie de ma vie, des personnes qui m’apportent de la joie… et je sens que c’est illimité !

En suivant la joie, j’ai testé de nombreuses nouvelles expériences : peindre, dessiner, vendre une œuvre et exposer tout cela en à peine un an et demi, tester la céramique, le violoncelle juste une fois pour voir les sensations que ça procure, décrocher des jobs dans lesquels je n’ai même pas la sensation de travailler, un des plus gros contrats de ma carrière (et l’un des plus funs) est venu à moi sans que je postule ; j ’ai simplement reçu un mail un jour qui disait « On adore ce que tu fait, on aimerait travailler avec toi. »

En suivant la joie, je me suis payée une formation de Yoga juste parce que ça me faisait plaisir, j’ai suis allée au bout d’une relation amoureuse importante et je me suis sentie certes triste, mais aussi très reconnaissante, apaisée et alignée lorsqu’elle s’est terminée.
En suivant la joie, j’ai vécu plusieurs mois dans des appartements qui pourtant étaient au-dessus de mes moyens à l’époque où j’y vivais.
Les exemples sont nombreux…

Ce n’est pas un conte de fée ! Enfin, peut-être que si, mais à ta façon !

À travers ces exemples, je ne souhaite pas donner l’illusion que ma vie est un conte de fée parfait selon les codes que l’on nous impose (ils se marrièrent et eurent beaucoup d’enfants !) ou te faire croire que je vis dans le monde des Bisounours.
Je vis la vie comme tout le monde. Avec des transports blindés aux heures de pointe, de la fatigue parfois, des moments de questionnement, une transition professionnelle qui a duré 2 ans, pendant lesquels je travaillais plus de 12h par jour tout en ne remplissant pas toujours mon frigo comme je le voulais, une rupture amoureuse, un retour chez ma mère, une amitié qui se casse etc.

Ce qui est différent, c’est que depuis que j’ai décidé de suivre la joie, je ne subis plus ces évènements.
Les émotions que je ressens sur le moment sont réelles : je suis triste, déçue, en colère, désemparée, abattue etc.
Mais je ne m’accroche pas à elles. Je les vis pleinement, les laisse me traverser et me calibre sur la joie.
D’ailleurs, je ne parviens plus à qualifier une situation comme étant positive ou négative. Elle est. Simplement. Mes ressentis peuvent être agréables ou désagréables mais ils ne sont ni positifs, ni négatifs. Car je ne sais pas ce qui peut découler de chaque situation.

Alors je suis la joie. C’est la seule chose à faire.

Je suis la joie. C’est mon moteur. Et j’adore ma vie.
C’est tous les jours et c’est un engagement quotidien.

POURQUOI “SUIVRE LA JOIE” S’APPREND ?

Ça paraît si simple écrit sur le papier (sur l’ordi en l’occurrence). Et pourtant, tout le monde ne le fait pas ! Au contraire, j’ai même parfois l’impression que certains la fuient malgré eux.
Alors qu’est-ce qui nous retient de suivre la joie ?
La perception que nous avons de notre réalité, notre vision de la vie, ce que nous croyons et dont nous n’avons pas forcément conscience.
Des croyances qui créent notre réalité, nous conditionnent, nous ont certainement aidés par le passé mais qui aujourd’hui ne sont plus d’actualité.

Exemple de ces croyances qui nous empêchent de suivre la joie :
// La vie est un combat. Il faut se battre pour réussir. Il y a des gagnants et des perdants.
// S’il m’arrive trop de choses positives, c’est sûr qu’après je vais vivre des difficultés.
// Je ne peux pas trop crier mon bonheur sur les toits, les autres seront jaloux, ils vont m’envoyer des mauvaises ondes.
// Je ne suis pas capable d’y arriver.
// Je ne le mérite pas.
// Qui suis-je pour recevoir autant alors que d’autres n’ont rien ? Ce n’est pas juste !
// Suivre la joie, ce n’est pas rationnel, c’est dangereux ! Si tout le monde le faisait, ce serait le chaos !
// J’ai peur d’aller trop loin, de faire des trucs complètement fous, de mettre en péril ce que j’ai déjà construit.
// J’ai peur qu’on me juge parce que ce qui me fait vibrer ne rentre pas dans les cases.
etc.

Ça te parle ? La liste n’est pas exhaustive, tu peux la compléter !!!

Exemple de situations où la Joie n’est pas complètement présente :
// Tu sens un décalage entre ce que tu vis et ce que tu penses au fond de toi.
// Tu as du mal à faire des choix, à prendre des décisions.
// Tu ressens beaucoup de stress et de fatigue.
// Au bord du burn out ?
// Tu as l’impression de passer en dernier.
// Tu rêves d’une chose mais tu ne passes pas à l’action.
// Tu vis souvent dans la peur. Peur d’échouer, peur de réussir, peur du jugement des autres…
// Tu te sens coupable à l’idée d’être heureux.se alors que tes proches ne le sont pas.
// Tu as peur d’être heureux.se parce que tu as peur que ton bonheur s’effondre tout de suite après.
// Tu perds confiance en toi et en la vie.
// Tu n’oses pas toujours être toi-même.
// Tu as envie de t’exprimer plus.
// Tu peines à identifier et à répondre à tes envies et tes besoins.
// Tu as peur de passer pour un.e égoïste si tu fais quelque chose pour toi.
// Tu sens que tu es en train de lâcher d’anciens schémas, tu n’as plus de repères, tu te demandes qui tu es.
// Tu te retrouves systématiquement dans des relations qui ne sont pas justes pour toi.
// Tu es hypersensible, tu te retiens d’être trop émotif.ve et tu ne sais plus vraiment ce que tu ressens.
// Tu sens qu’il est temps que ça change mais tu ne sais pas vraiment quoi.
// Tu retiens tes émotions parce que tu dois rester fort.e
// Tu ne prends pas assez de temps pour toi, tu n’es pas ta priorité.
//Ta vie est OK, mais elle manque un peu de saveur.
// Tu es coincé.e dans ta routine.
// Tu as une tendance à voir le verre à moitié vide.
// Tu ne te sens pas complètement aligné.e à qui tu es vraiment.
etc.
Ça te parle ? Cette liste non plus n’est pas exhaustive. Tu peux la compléter.
Dans le fond, on le sait quand on ne suit pas tout à fait la joie.

ON N’EST PAS DES MOUTONS !

Il n’existe pas une seule façon de vivre. Nous vivons tous à travers nos filtres. Ce qui est joyeux pour l’un, ne l’est pas pour l’autre ou vice-versa. Alors j’ai envie de créer un espace où chacun apprend à identifier ce qui l’anime et lui fait vibrer la joie, indépendamment de ce qu’en disent les autres.
Je n’ai pas envie de transmettre une seule et unique façon de vivre sa vie.
Ce que je veux vous enseigner ce sont des outils, des techniques, qui vous permettront de suivre la joie et de créer une vie à votre image, pas celle que l’on vous dictera.

Je ne promets pas le bonheur ad vitam eternam, car cela dépend de vous, de la vie que vous voulez vous créer.
L’illusion serait de penser que ces outils vous permettraient d’être joyeux 24/7, et vous empêcheraient de vivre des ressentis désagréables. C’est faux !
Il ne s’agit pas d’être en joie tout le temps, c’est bien trop de pression. Il s’agit de savoir comment y retourner dès que vous n’y êtes plus !
Afin de ne pas te perdre, de ne pas vivre de regrets, de ne pas passer à côté de ta vie.

Suivre la joie est un aller-retour constant en notre corps (notre condition humaine) et notre âme (notre part connectée). Ça traverse le cœur et le mental aussi.
C’est un aller-retour entre l’écoute, le fait d’être guidé.e et de se laisser porter, et le fait d’agir.
C’est un aller-retour entre notre responsabilité, notre pouvoir créateur et ce que la vie met en place sur notre chemin. C’est de la co-création.
C’est un aller-retour entre y croire à fond et laisser faire parce que tout peut arriver.
C’est parfois vertigineux, c’est parfois inconfortable mais au final, c’est toujours juste.

Suivre la joie, c’est au millimètre près !

ÇA PERMET QUOI DE SUIVRE LA JOIE ?

Je l’ai écrit tout en haut de cette page de vente, je le réécris, ça vaut le coup !

Faire des choix, trouver sa place, se sentir libre, trouver sa singularité, se positionner, croire que c’est possible, croire en ses rêves, être heureux.se, rayonner, se sentir bien dans ses baskets, être aligné.e, s’autoriser à, vivre sa « best life », accepter ce qui est en sortant du regard positif ou négatif sur ce qui est ; accepter ses émotions, accepter que parfois ça fait c**** ou ça fait mal, le vivre pleinement, sans pour autant s’y accrocher ; changer de direction en s’en fichant de ce que les autres diront, se dire qu’on a le droit de changer d’avis, se dire qu’on le mérite, apprendre à recevoir, arrêter de se poser mille et une questions sur le pourquoi, le comment, vivre tout simple… et tout ce que tu choisiras pour toi-même.

Dans le concret, c’est toi qui décides de la forme que tout cela va prendre.
Un nouveau job, une nouvelle relation, un déménagement à l’autre bout du monde, ou rien de tout cela.
Simplement la vie que tu mènes déjà avec plus de joie et de légèreté.

PETITE ANECTODE : PARCE QUE SUIVRE LA JOIE, C’EST AUSSI ÇA !

Il est 3h31. Nous sommes en plein milieu de la nuit à l’heure où j’écris ces mots.
Je viens de prendre la décision de changer complètement l’intention et la direction du programme que je m’apprête à lancer et sur lequel j’ai déjà commencé à communiquer. Il s’appelait Impulsion.

Désormais il se nommera Suivre la Joie.
J’avais prévu de créer Impulsion pour accompagner les personnes qui veulent franchir un cap, qui sont en plein changement de vie.
Mais si je creuse, si je vais à l’essence, c’est bien suivre la joie que j’ai envie de vous apprendre. Une fois que vous saurez comment faire, vous gagnerez en autonomie quand il s’agira d’opérer des changements dans votre vie. Je vous apprends comment utiliser la boussole, et vous choisissez où vous voulez aller avec. Vous pouvez même rester sur place si ça vous met en joie !

J’ai choisi de transformer Impulsion en Suivre la joie car je sentais que ce n’étais pas tout à fait aligné. C’est au degré près : Une page de vente qui est plus difficile à écrire, du retard dans mon planning, et pourtant une grande motivation mais pas toujours dans la légèreté. Il est évident que ce n’était pas à complètement dans le joie.
C’est un art subtil que d’identifier lorsque ce n’est pas pile au bon endroit et de s’autoriser à réajuster !

Je vous présente donc le programme d’accompagnement : Suivre la joie !
6 mois pour suivre la joie et apprendre à co-créer avec la Vie.
Un rdv par téléphone pour voir décider ensemble si “Suivre la Joie” est pour toi.
(offert et sans engagement)

Je prends RDV !

“SUIVRE LA JOIE” C’EST QUOI ?

Maintenant que j’ai posé le set up et que vous avez compris de quoi on parle, voilà comment nous allons procéder.

ENTRE PROGRAMME DÉFINI ET CO-CRÉATION

Un programme défini.
J’ai identifié de par mon expérience et de par les retours des centaines de personnes que j’ai accompagnées, des sujets qui reviennent souvent nous bloquer quand il s’agit de la joie.
Ces sujets, je les traiterai sous formes d’ateliers en ligne pour vous aider à comprendre ce qui se joue.
Parmi ces sujets (liste non exhaustive) :

Le regard de l’autre
L’écoute de soi
Le juge intérieur
Distinguer son intuition de son mental
Apprendre à dire non
Se sentir légitime
La confiance en soi et en la Vie….
Et d’autres sujets qui vous intéressent.

Une co-création entre vous et moi.
D’un autre côté, suivre la joie c’est être dans le flow et dans l’instant présent. En suivant la joie, on ne peut pas tout prévoir à l’avance. Il est important d’accepter de jouer avec l’inconnu.
Alors ce programme prendra également la forme que lui donneront nos échanges.
Je mettrai à votre disposition mes ressources, mes talents et mes compétences, en fonction de ce que vous traverserez.
Ce sera du sur-mesure et ce sera très riche.

TROIS CHAMPS D’EXPLORATION

L’énergétique
Tout est énergie. Même la matière la plus dense est de l’énergie.
Nous sommes un mix d’ondes et de vibrations. Nous vibrons à différentes fréquences. Parfois hautes, parfois basses. Nous attirons systématiquement ce que nous vibrons.
L’amour et la joie sont des fréquences hautes.
La peur est une fréquence basse.
Lorsque nous suivons la joie et la vibrons, nous attirons encore plus de ce qui nous met en joie.
Lorsque nous vibrons la peur, la tristesse ou la colère, nous attirons encore plus de ce qui nous met dans ces énergies.
Il ne s’agit ni de se convaincre, ni de faire semblant. Mais de vraiment ressentir.
Nous sommes responsables de ce que nous vibrons. Comment apprendre ?

Le cognitif
Ça passe aussi par la tête. Par des mécanismes et des modes de pensées qu’il convient d’identifier et de réactualiser si besoin.
Les outils d’introspection que je vous partagerai sont puissants pour cela.

Le physique
Le corps est tellement important et pourtant tellement oublié.
C’est un vrai traducteur d’énergie par les sensations et les ressentis qu’il nous transmet.
Comment se reconnecter à lui, entrer en relation avec lui, l’écouter pour savoir reconnaître la joie.

Pendant les 6 mois, nous naviguerons entre ces 3 champs d’exploration.

ENTRE DÉCISION PERSONNELLE ET CHALLENGE

Vous avez l’entière responsabilité de ce que vous voulez créer dans votre vie et à partir de quelle émotion et énergie vous voulez le créer.
Je n’impose rien. Je vous donne des outils, vous choisissez ce que vous voulez en faire et surtout comment vous choisissez d’impacter votre vie.
Vous restez libres.

Et en même temps, je crois beaucoup à l’apprentissage par le jeu et par l’expérience. Alors je vous proposerai régulièrement des jeux, des challenges à expérimenter.
Aucune obligation de résultat. Il ne s’agit pas de réussir. Mais simplement d’expérimenter, de s’approprier si c’est joyeux, ou de jeter si ça ne l’est pas !

ENTRE PROGRAMME EN LIGNE ET PRÉSENTIEL

La majeure partie du programme se déroulera en ligne.
Mais nous clôturerons par une rencontre en physique qui se fera assurément dans la joie.

ENTRE INDIVIDUEL ET COLLECTIF

Il y aura du travail individuel pour que chacun décide pour et par lui-même.
Il y aura également beaucoup de temps où le groupe sera au service de l’individu. L’autre est un parfait miroir de qui nous sommes. Il serait dommage de ne pas s’en servir !

Ça t’intrigue ?
On en parle au téléphone ?
(offert et sans engagement)

Je prends RDV !

COMMENT ÇA SE PASSE ?

Novembre 2019 : Inscriptions
Après notre appel téléphonique, nous validons ton inscription si l’idée de participer te met en joie !

Décembre 2019 : Pré-programme
J’accueille, au fur et à mesure des inscriptions, les participants au programme dans un groupe Facebook privé. L’inscription est validé et le lien du groupe est donné après réception du premier paiement.
Pendant ce mois, le groupe se présente, fait connaissance et je partage comment au quotidien je suis la joie. De quoi vous inspirer et commencer à vous mettre dans l’énergie.

De janvier 2020 à début juillet 2020 : Programme ! On suit la joie !!
// 6 week-end en immersion online.
// Un groupe facebook pour continuer d’échanger, pour un espace question/réponse, pour plus de contenu entre chaque week-end.
// 1 dernier week-end en présentiel à Paris : séminaire de 2 jours avec des invités hyper cool ! Je vous réserve des surprises !
// Des outils de coaching et d’introspections.
// Des ateliers
// Du travail en intelligence collective
// Des jeux et des challenges
// Beaucoup d’échanges
// et tout ce qui sera créer pendant ces 6 mois dans une énergie de joie !
// Des lives Q/R Facebook.
// Des visio-conférences pour que vous puissiez aussi vous exprimer pendant les ateliers.

EN DÉTAILS…

Voici un exemple type de week-end en immersion online (le programme sera potentiellement adapté en fonction des besoins du groupe) :

J1

  • 10h-10h30 : Accueil / ouverture de la journée
  • 11:00-13:00 : Atelier thématique (live en visioconférence)
  • 13:00-14:00 : Pause déjeuner
  • 14:00-17:00 : Exercices et introspection (hors connexion)
  • 17:00-18:00 : Clôture J1 (online)

J2

  • 10:00-10:30 : Accueil/ouverture de la journée
  • 10:30-12:30 : Atelier thématique
  • 12:30-13:30 : Pause dej
  • 13:30-17:00 : Co-devéloppement
  • 17:00-18:30 : Clôture du week-end

Entre chaque week-end, le travail continue dans le groupe Facebook privé…

LES DATES À BLOQUER

6 week-end online (de 10h à 19h max) :

11 et 12 janvier 2020

8 et 9 février 2020

7 et 8 mars 2020

4 et 5 avril 2020

9 et 10 mai 2020

13 et 14 juin 2020

Dernier week-end : séminaire en présentiel (transports et logement et nourriture à ta charge):

4 et 5 juillet 2020 à Paris. (Horaires à définir)

LE PRIX À INVESTIR POUR APPRENDRE À TRANSFORMER TA FAÇON D’ABORDER LA VIE :

SUIVRE LA JOIE N’EST PLUS À 1500 EUROS !! C’EST DÉSORMAIS VOUS QUI FIXEZ VOTRE PRIX !!!
Ce sera peut-être plus, ce sera peut-être moins !

J’ouvre Suivre la Joie à tous ceux qui se sentent appelés et qui sont prêts à s’engager dans cet accompagnement.
Mais attention, ce ne sera pas gratuit.

Voilà comment cela va se passer :

  • Suivre la joie dure 7 mois. 1 mois de pré-programme en décembre et 1 week-end en immersion par mois pendant 6 mois à partir de janvier. Plus un groupe Facebook très actif.
  • L’objectif est que je ne perde pas d’argent en travaillant avec vous. Alors les frais fixes qui servent au bon fonctionnement du programme seront partagés entre les participants.
    Le dernier week-end étant en présentiel à Paris, les frais de salle seront partagés entre les participants. (le logement et le déplacement reste à la charge de chacun).
  • Chaque mois, à une date que je fixerai, vous payez ce que vous voulez. En conscience. C’est entre vous et vous-même. Est-ce que vous sentez que vous pourriez donner plus ? Est-ce que vous estimez juste ce que vous donnez ? Est-ce que c’est suffisamment engageant pour vous ? Êtes-vous en paix avec votre contribution ?
  • J’accepte ce que vous me donnez quel que soit le montant.

ATTENTION, la condition sine qua non est votre engagement.

Ce programme n’est pas gratuit !!!

  • Si vous ne participez pas aux frais de fonctionnement, vous serez exclu.e.s du programme.
  • Si vous ne payez pas sur un week-end, vous serez exclu.e.s du programme.
  • Les 7 week-end sont obligatoires. Au bout de deux absences (deux jours d’absence) justifiées ou pas, vous serez exclu.e.s du programme.
  • Le cadre est bienveillant, dans l’humour, l’engagement et la confidentialité. Je suis garante du cadre. Si j’estime que vous ne respectez pas ce cadre envers les autres participants ou envers moi, vous serez exclu.e.s.

Mise à part ça, vous êtes bienvenus ! whoop ! whoop !

Ça a l’air ouf, non ?!
Bloque ton RDV téléphonique pour qu’on en parle.
(offert et sans engagement)

Je prends RDV !

Je réponds à tes questions !

Qu'est-ce que ce programme va m'apporter concrètement ?

La capacité à écouter, identifier et suivre la joie. Ce que tu décideras d’en faire t’appartient entièrement. #responsabilité

J’aime transmettre. Je n’aime pas dire aux autres quoi faire, ni comment vivre leur vie. Alors je transmets et j’accompagne dans le changement de perception, dans la mise en place de nouveaux modes de pensées. Le reste n’est plus de mon ressort et c’est tant mieux.
On évite le côté « gourou » dans le sens péjoratif du terme. On évite les promesses de résultats sur lesquels je n’ai aucun contrôle.
Tu gagnes en liberté de décision et d’action. Tu gagnes en autonomie.
C’est précieux.

Je n'ai pas le temps !

À toi de voir ce que tu décides de mettre en priorité.
Passer le cap de s’autoriser à investir de temps, de l’argent et de l’énergie pour soi est un grand pas dans la valeur que tu t’accordes. C’est déjà le début du programme.
“Je n’ai pas le temps” est parfois une excuse pour éviter de dire que certaines choses pour lesquelles on n’a pas le temps ne sont pas des priorités. À toi de décider où tu places tes priorités.

Par ailleurs, au-delà des rdv fixés par les week-end en immersion online, tu avances à ton rythme. Le contenu que je vais te transmettre pourra te servir à vie.
Tu as le temps.

Je ne suis pas disponible tous les week-ends... Puis-je quand meêm participer au programme ?

Il y a 7 week-ends de prévu au total. 6 online et 1 en présentiel.
Ce programme est comme une formation. Chaque week-end est important. Par ailleurs, nous ne sommes pas à l’école. Il n’y aura donc pas de mot dans le carnet en cas d’absence.

J’autorise l’inscription même si tu ne peux pas assister à tous les week-end. Ceci dit, il est de ta responsabilité de rattraper ce que tu auras manqué si tu le souhaites. Le groupe pourra t’aider.

Et entre chaque week-end il y aura tout ce qui se passera dans le groupe Facebook. Ce sera très riche également.

À toi de voir si c’est ok pour toi…

6 mois, n'est-ce pas un peu trop long ?

Question de point de vue !
Suivre la joie ne se met pas en place en un atelier. Cela demande de l’engagement et de la discipline. Cela nous fait bouger en profondeur. C’est un changement de paradigme. Il y a beaucoup à comprendre et à expérimenter.
6 mois, ce n’est que le début. Ça dure toute la vie ensuite !

J'ai peur de décrocher pendant les 6 mois, que le programme soit trop lourd !

Moi, je ne décrocherai pas ! Le contenu sera créé pendant 6 mois. Je serai là.
Dans tes moments de baisse de régime, nous pourrons échanger dans le groupe facebook. Le groupe sera également un super soutien.
Ceci dit, je suis très attachée à la notion de responsabilité. Il est donc de ta responsabilité de choisir d’être assidu.e ou pas.

Est-ce que j'en suis capable ?

Oui ! Tout le monde en est capable. Mais tout le monde ne le fera pas. Soit parce qu’ils n’y croient pas, soit parce que ce n’est pas le bon moment.
Je suis persuadée que nous sommes ici sur Terre pour vivre la joie et l’amour.
Comment pourrait-il en être autrement ? Je n’ose imaginer que nous ayons choisi de nous incarner pour souffrir. Alors oui la joie est à porter de tous. Mais nos conditionnements nous en éloignent parfois.

On commence quand ?

Tu as tout le mois de novembre 2019 pour t’inscrire. Après ton inscription, tu recevras par mail, le lien pour accéder au groupe Facebook.
En décembre, nous commençons tranquillement à installer l’ambiance dans le groupe Facebook.
Le premier week-end d’immersion a lieu les 11 et 12 janvier 2020.

Dois-je obligatoirement avoir Facebook ?

Oui ! Une grande partie du programme se déroule via Facebook.

Le groupe Facebook qui sera créé sera un groupe privé uniquement accessible aux inscrits.
Alors tu peux créer un pseudo sans photo sur facebook simplement pour accéder au contenu du programme et rester en mode « fantôme ». 😉

De plus, j’utiliserai pour les week-ends en immersion online un outil de visio-conférence. Ton adresse mail me servira à rentrer en contact avec toi.

Je n'ai pas envie de raconter ma vie devant tout le monde ! Est-ce que TOUT LE MONDE verra mes partages Facebook ?

Ce n’est pas obligé. Tu restes libre de tes choix. Ceci dit les échanges dans le groupe permettront de maintenir l’énergie.
Le groupe est un soutien précieux.
Le groupe est fermé. Cela veut dire que les non-inscrits peuvent voir le groupe et ses membres, mais n’ont pas accès aux publications.
Seuls les membres du groupe verront tes publications.

Peux-tu m'envoyer une facture ?

Oui. J’enverrai des factures à chaque inscrit.

Réserve ton premier contact avec moi au téléphone !
(offert et sans engagement)

Je prends RDV !

SUIVRE LA JOIE N’EST PAS POUR TOI SI :

// Tu attends une recette miracle pour devenir riche, beau/belle et célèbre.
// Tu ne veux pas prendre la responsabilité de ta vie.
// Tu es rabat-joie !
// Tu refuses le changement (mais tu peux tout à fait en avoir peur en revanche. Si tu as peur mais que tu es prêt.e à changer, tu es le.la bienvenu.e).

Tu te demandes si c’est pour toi ?
Clarifions ensemble !
(offert et sans engagement)

Je prends RDV !

ILS ONT SUIVI UN OU PLUSIEURS DE MES PROGRAMMES EN LIGNE,
VOICI LEUR RETOURS.

QUI SUIS-JE ?

Je suis Christine Rotsen. Artiste, coach en développement personnel, facilitatrice spécialisée dans l’écoute du corps et la gestion de l’énergie. J’accompagne en individuel et en collectif et je propose des expériences de vie à travers les écrits que je partage, mes vidéos, mes ateliers, conférences et évènements que j’organise. Ce que j’aime le plus, c’est transmettre, partager et échanger et laisser chacun libre de prendre ou de jeter ce qui résonne pour lui ou pas. Les expériences que je vous propose sont des co-créations où nous avons chacun un rôle à jouer et où nous pouvons nous enrichir mutuellement. Alors, merci. Pour toutes questions sur « Suivre la joie », écris-moi à contact@christinerotsen.comou envoie moi un MP sur Facebook Christine Rotsen  ou sur Instagram.
Tu peux aussi découvrir mon univers sur ma chaîne Youtube : Christine Rotsen – Life Everywhere.