Tout s’équilibre….

En ce moment, mon rythme est beaucoup plus lent que tout ce que j’ai connu depuis des années. Depuis mes 9 ans, je pense, où j’étais dans une école à horaires aménagés jusqu’à mon bac : j’allais à l’école le matin, l’après-midi, je faisais mes devoirs et mes activités artistiques.
Après il y a eu le maquillage, le job de serveuse pour payer l’école de maquillage, je me levais à 8h pour aller en cours, je finissais le service à 1h du matin.
Puis il y a eu la danse et le maquillage. Et les études à distance pendant que j’étais intermittente, pendant que j’étais en tournée.
Et il y a eu le coaching et la danse.
Etc.etc

J’ai très tôt développé le sens de l’organisation, la vie réglée comme du papier à musique, le timing au millimètre près, et la valeur du travail. Le temps pour se faire plaisir, c’était s’il restait du temps. Denrée rare !

Il y a un an, en lançant mon activité, j’ai commencé sur le même mode : travail – travail – travail avec très peu d’espace pour “ralentir”.
Mais depuis un an, j’ai beaucoup changé ! J’ai lâché des croyances qui me limitaient. Et j’en ai validé de nouvelles.
“Pas besoin d’être dans un effort acharné pour que mes actions aient dans la valeur.”
“J’ai le droit de me faire plaisir.”  “J’ai le droit à la simplicité.”  “J’ai le droit de gagner ma vie en m’amusant.”

En ce moment, je ralentis. Je me connecte beaucoup plus à mon plaisir. Et je fais en sorte que mon travail me fasse plaisir, et que je prenne du plaisir en travaillant.

Et c’est vraiment surprenant parce que je n’ai plus l’impression de travailler. J’ai l’impression que mon rythme s’est allégé. Pourtant, je fais toujours autant de choses.
Mais c’est différent. C’est fluide. C’est simple. C’est léger.

Ce matin, je me suis surprise à me dire : “j’apprécie cette vie en mode “slow life” “.
Et puis j’ai réfléchi. Pourquoi dire “slow” ? C’est la vie tout simplement. C’est MA vie.
Et si toute ma vie, de mes 9 à 33 ans, j’étais au millimètre près, peut-être que quelque chose s’équilibre en ce moment même. Peut-être que les 30 prochaines années, je serai connectée au plaisir et à faire de mon travail un plaisir ?!
Il n’y a rien de slow là-dedans. Simplement une façon différente d’aborder le travail.

Je suis loin de me tourner les pouces.
Il est 14h50  et j’ai déjà écrit, médité, lu, fais le ménage, passer un coup de fil, répondu à des mails, mis du vernis à ongle, travaillé sur mon programme en ligne, partagé du contenu sur les réseaux…
Mais je me sens tellement “à la cool”.

Mon travail : c’est de poser les actions justes, celles qui sont alignées, qui m’amènent vers la légèreté et la joie et de faire confiance. À moi et à la vie.

Aujourd’hui, tout va bien, je suis cool.

Christine

P.S : Dimanche je ferme les inscriptions de #wakeup.
J’adore ce programme et nous n’en sommes qu’au 5ème jour. Tant de choses bougent déjà !
C’est vraiment super !
Si tu veux intégré une routine matinale sans que ce soit une contrainte, #wakeup est le programme qu’il te faut.
http://bit.ly/wakeup-30days

P.S 2 : As-tu pris ta place pour le RDV des Artistes de la Vie du 27 juin 2018 ?
http://bit.ly/le-rdv