Sélectionner une page

J’ai atteint un niveau de sensation de liberté que je n’avais jamais ressenti auparavant.
J’ai longtemps cru que cette sensation viendrait du fait de gagner plus d’argent.
Plus d’argent = plus de choix donc plus de liberté.
En un sens je le crois toujours. Mais à mes yeux, l’argent n’est plus la source principale de liberté.

Je me rends compte que j’ai appris à développer et à nourrir une autre forme de liberté. Plus intérieure et qui ne dépend pas de facteurs extérieurs.
Elle est intimement liée à une sécurité intérieure que je développe également de jour en jour, elle est liée à ma capacité à me sentir reconnaissante du moment présent et de la vie que je mène aujourd’hui. Pas celle que je fantasme pour demain.

Cette liberté est puissante, intense, elle fait vibrer mon coeur. Elle l’enflamme.
Elle enflamme mon corps tout entier.

Cette liberté, c’est celle où je me dis que j’ai le choix. Toujours. À chaque instant.
Que je peux penser blanc aujourd’hui et changer d’avis demain en pensant noir.
Parce que tant que je suis en accord avec moi-même, tant que je suis la joie, j’ai la confiance que je suis soutenue par la vie.

Cette liberté je l’applique à tous les aspects de ma vie.
Dans mon business dans lequel je m’autorise à changer d’avis comme de chemise si je le souhaite. la constance étant justement dans le fait que je m’autorise à changer d’avis comme de chemise si je le souhaite.

Cette liberté est aussi celle qui fait qu’aujourd’hui je suis en pleine recherche de mon nouveau chez moi et que je garde ma légèreté. Je vais choisir mon prochain appartement avec attention car je veux en faire mon cocon. Et en même je laisse libre. Qui sait ? Je serai peut-être ailleurs dans 6 mois, 1 an, 5 ans ou 10 ans.  Je reste libre de mes mouvements.

Cette liberté me donne envie de retomber amoureuse car à son contact, l’image que j’ai du couple n’est jamais un frein à ma liberté d’être. Bien au contraire.

Cette liberté s’accroît à mesure que je me détache de ce que peuvent bien penser les autres de moi.
J’ai le choix. J’ai toujours le choix.


J’ai le choix d’être qui je veux être. De me créer et de me recréer à chaque instant.

Nous sommes libres.
Et ce n’est pas uniquement lié à notre compte en banque, au fait d’être célibataire ou en couple, d’avoir des enfants ou pas, d’avoir son appart ou pas…

C’est lié à notre capacité d’entrer en relation avec la vie. Et à notre capacité de choisir.
On a toujours le choix. Que ce soit à un niveau humain, ou au niveau de l’âme.


Christine